Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 Nov

De retour sur la route...

Publié par Babachou  - Catégories :  #Vie Quotidienne

Les semaines qui ont suivi le mois d’août se sont écoulées tels les derniers grains de sable d’un sablier.

Ma remplaçante, Coline, est arrivée. Nous avons travaillé ensemble afin que tout le travail fait au cours de l’année, et les dernières actions et stratégies mises en place aient une continuité et soient efficaces sur du long terme. Je suis contente de lui passer la main.

La dernière sortie piscine m’a permis de partager encore un bain avec mes petits choux de la maison MPCC et j’ai passé mes derniers moments avec les enfants du RAC. Après des câlins de Jean-Paul, de Carlo, d’Angelo et des bisous de ce dernier, envoyés à travers la grille qui me sépare de lui à ma sortie, je n’ai plus qu’à espérer qu’une solution se dessinera pour eux.

Avec Kiss Me Friday nous avons donné notre dernier concert avec une reprise travaillée en quelques heures ! Cette expérience musicale enrichissante a été un réel échappatoire.

Puis j’ai eu la visite de ma mère. Je suis contente de lui avoir donné l’occasion de s’ouvrir sur une autre culture, un autre mode de vie, de pensée et de s’évader au milieu des merveilles philippines.

Le temps passe, mes ressentis, mes émotions se mélangent et sont difficiles à distinguer.

L’impuissance face à la situation plus que précaire de millions de personnes, s’ajoute à cela mes larmes de tristesse suite à la catastrophe qu’a provoqué le typhon Yolanda et mes larmes de colère contre la Nature qui s’abat trop souvent sur les plus vulnérables… La nostalgie de ne plus revoir les sourires et de ne plus entendre les rires des enfants qui m’ont accompagnée tout au long de l’année… La satisfaction d’avoir découvert une culture si différente de la mienne, de m’y être adaptée (en partie ! )… L’excitation de reprendre la route avec mon sac à dos pour aller à la rencontre d’autres pays… La joie de retrouver bientôt les êtres chers qui me manquent… Je suis un pot-pourri d’émotions.

Je réalise ainsi, assise à l’avant de la banka qui se balance au rythme des vagues de l’archipel de Bacuit, que quitter les Philippines est bien plus difficile que ce que j’imaginais.

L’expérience humaine d’abord qui a été très intense. Mes yeux se sont écarquillés, mes bras se sont ouverts, ma conscience en a pris un coup et j’ai appris beaucoup de choses. Je ne pense pas m’être trompée en décidant de travailler dans la solidarité. Les domaines d’intervention dans ce domaine sont vastes. Je vais devoir trouver ma place pour pouvoir me sentir pleinement utile.

Les Philippins sont d’une gentillesse inégalable. La solidarité qui soude ce peuple peu en rendre plus d’un jaloux et nombreux sont ceux qui devraient en prendre exemple.

L’archipel est d’une beauté à vous couper le souffle, la Nature s’impose devant vous, elle vous enlace et, ne pouvant être insensible à son appel de ne faire qu’un, elle fait naître en vous une plénitude, un sentiment de bien-être rare… On se sent chanceux d’être, d’être ici et maintenant.

Ce n’est pas une mais tout un panel de couleurs qui compose la couleur des Philippines… Le jaune scintillant que j’ai senti à travers la chaleur, l’accueil des gens rencontrés et les sourires des enfants…Le camaïeu de bleus des mers et des fonds marins qui entoure les 7102 îles… Le vert pur des rizières de Batad au mois de mai… L’orange de Virlanie, qui me rappelle toute l’énergie et le travail considérable de nombreuses associations qui se battent afin de rendre meilleure la vie des gens et de donner un futur plus beau à la nouvelle génération… Et c’est aussi la noirceur de la capitale, de la pauvreté, de la corruption et de la pollution qui s’additionne à toutes les couleurs qui font briller ce pays.

Et m’y voilà…

J’ai suivi la tradition philippine, j’ai organisé une despedida (pot de départ) avec ma maison d’immersion qui m’a accueillie il y a plus d’un an lors de mon arrivée au bout du monde. J’ai cuisiné des crêpes aux enfants qui se sont régalés ! Et j’ai également fait une despedida avec toutes les personnes avec qui j’ai partagé cette expérience humaine unique. Ce n’est que la première.

Je décolle le 20 novembre pour Bali où je m’en vais retrouver une partie de mon cœur.

Je vous remercie chère famille, chers amis et chers lecteurs qui ont croisés mes lignes, par hasard ou non, d’avoir suivi mes récits. J’ai vu le nombre de visiteurs augmenter de mois en mois et c’est avec grand plaisir que j’ai partagé ce bout de vie avec vous.

À défaut de poster les dernières photos car elles sont reparties en France pour plus de sécurité, je vous fais (re)découvrir cette musique qui ne me lâche plus et qui, je crois, sera à jamais associée à mon départ…"Home".

Bonne écoute!

Mélodie quand tu nous tiens…

Cover "ROAR" de Katty Perry by Kiss Me Friday ! :) Merci aux fans qui nous soutiennent à la fin !!

Commenter cet article
S
Un grand bonheur d'avoir partagé tous ces bons moments avec toi,je n'oublie pas Brigitte qui est rentrée trop tôt en France.<br /> Merci de m'avoir fait découvrir ce beau pays du sourire.<br /> Merci pour toutes ces belles rencontres.<br /> Que de travail,de patience,d'amour et de gaieté donné aux enfants des rues par les volontaires !!<br /> Bon voyage,tu l'as bien mérité.<br /> Gros bisous ma Babachou
Répondre
J
Trop demotions en lisant ces lignes alors je te dis bon vol pour lindonesie, je suis Tres fiere de ma ptite soeur...<br /> Super reprise de Katy Perry!!
Répondre
C
Salut Pauline, je n'ai pas eu l'occasion de te souhaiter une bonne continuation vers cette nouvelle vie qui t'attend ... Merci pour notre collaboration à Virlanie, Bravo pour ton investissement et la prise de recul, je sais que ce n'est pas tous les jours facile de Redonner le sourire aux enfants des rues !! ;-) Alors, bon vent et amuse-toi ! Biz Céline
Répondre

À propos

Solidarité en Terre inconnue